La sécurité sociale étendue aux salariés du privé après 64 ans
06-02-2017 | par M.R. | source: OLJ
Mots clés : Salariés, Parlement, couverture maladie, CNSS

Les salariés du privé bénéficieront d’une couverture-maladie pour eux et les membres de leur famille, une fois l'âge de la retraite (64 ans) atteint.

Les députés ont en effet voté, le 19 janvier dernier, une proposition de loi, présentée dès 2013, par la Commission parlementaire de la santé.

Cette texte étend la couverture-maladie de la CNSS à l’ensemble des salariés du privé, exception faite des travailleurs indépendants (comme les chauffeurs de taxi par exemple) et des professions libérales, commerçants ou artisans.

« Il s’agit d’une réforme majeure qui doit permettre d’améliorer la protection des Libanais », assure le député Atef Majdalani, président de la Commission de la santé de l’Assemblée nationale. Selon le député, environ 5000 employés seraient concernés chaque année.

« Pour s’affilier à l’assurance maladie, le salarié devra avoir cotisé au moins 20 ans à l’une des branche de la CNSS avant son départ à la retraite », précise le député.

A noter que la loi, qui n’est pas rétroactive, ne couvrira pas les salariés dont le départ à la retraite aura eu lieu avant l’entrée en vigueur du texte.

Pour assurer le financement de la mesure, les députés ont prévu une hausse des cotisations d’assurance-maladie patronale et salariale de l’ordre de 1 % chacune.

L’Etat est également concerné en sa qualité d’employeur, comme c’est le cas pour certains contractuels de l’administration publique.

Une fois à la retraite, l’ancien employé devra payer 9 % de la valeur du salaire minimum (450 dollars), soit environ 60 000 livres libanaise (40 dollars) par mois pour maintenir ses droits à une couverture-maladie de base.

La nouvelle loi entre en application dès sa parution au Journal officiel.


Les autres actualités de l'économie
Toute l'actualité: Affaires | Finances | Economie