Aigle-Azur propose un nouveau Paris-Beyrouth à compter du 23 juin 2017
par M.R.
Mots clés : Transport aérien, Paris-Beyrouth, Aigle Azur, Aéroport Rafic Hariri

La Compagnie Aigle Azur annonce l’ouverture d’une ligne Paris-Beyrouth à compter du 23 juin 2017.

Elle desservira les deux capitales à raison de trois vols hebdomadaires à partir de l’aéroport de Paris-Orly (terminal Sud) en France. Les liaisons seront opérées en Airbus A319 et A320.

Sur son site, la compagnie propose l’aller-retour à 367 euros.

Créée en 1946, Aigle Azur est la deuxième compagnie aérienne française. Rachetée en 2001 par le groupe Weaving (ex Gofast), un spécialiste de la logistique, du transport et du tourisme, Aigle Azur transporte chaque année quelque deux millions de passagers. Il s’agit de sa 17e destination internationale et sa première au Moyen-Orient.

Beyrouth n’est cependant pas une nouveauté : selon Wikipédia, dès les années 1950, la compagnie avait conclu des contrats de transport particuliers avec les autorités françaises, lui permettant de notamment assurer le transport des enseignants d’outre-mer. Beyrouth (et la Tunisie) furent alors ses premières destinations hors de métropole.

Dans le détail, la compagnie assurera un vol chaque mercredi et samedi à 20H05 au départ de Paris-Orly avec une arrivée le lendemain à 1H25 du matin à l'aéroport international Rafic Hariri de Beyrouth. La troisième liaison s'effectuera le dimanche avec un départ à 21H55 pour une arrivée à Beyrouth dans la nuit à 03H15 du matin.

A partir de Beyrouth, une première rotation s’effectuera les jeudi et les samedis avec un départ à 3H15 du matin et une arrivée à Orly prévue à 7H00 (heure française). Une dernière rotation sera ouverte les lundis avec un départ à 05H15 du matin et une arrivée programmée à 9H00 en France.

Les passagers en classe Affaires et bénéficieront d'un enregistrement prioritaire, d'un accès aux salons VIP à Paris, de la possibilité d'enregistrer deux bagages de 23kg en soute et un bagage cabine de 15kg. Les passagers en classe Economie se contenteront d'un seul bagage de 23kg en soute et d'un bagage cabine de 10kg maximum.


Les autres actualités de l'économie
Toute l'actualité: Affaires | Finances | Economie