Le président de la Banque du Liban, Riad Salamé, a été classé parmi les meilleurs dirigeants de banque centrale du monde selon le « Central Banker Report 2017», publié  fin août par le magazine Global Finance.

Le mensuel américain lui attribue un « A », la note la plus haute. Avec l’Israélienne Karnit Flug et le Marocain Abdellatif Jouahri, ils sont les seuls au Moyen-Orient et en Afrique à s’être vu attribuer cette distinction.
Publié annuellement depuis 1994, le rapport étudie les performances des gouverneurs des banques centrales de 83 pays et de l’Union européenne. Les notes s’échelonnent de « A » à « F » et prennent en compte plusieurs facteurs de succès comme le contrôle de l’inflation, les objectifs de croissance économique, la stabilité de la monnaie et la gestion des taux d’intérêts.