Château Kefraya est la première entreprise agricole du Liban et de la région à se doter d’une solution technologique dédiée à l’Internet des objets (IoT), qui s’appuie sur un réseau longue portée à bas débit. Un projet pilote en attendant le  déploiement d’un réseau national dédié aux objets connectés.

C’est une première au Liban et dans la région en matière d’agriculture de précision : Château Kefraya expérimente une solution dédiée à l’Internet des objets (IoT), en s’appuyant sur un réseau longue portée à bas débit, appelé aussi par son acronyme LoRaWAN (Long Range Wide-area network, en anglais). Récent - il a été initié en 2012 par une société française - ce réseau facilite la communication des objets connect