Helen Khal, peintre et critique d’art

1923-2009

Enchères record : 72 000 dollars, Sotheby’s, Londres, 2015

Helen Khal est née en Pennsylvanie et n’a mis les pieds au Liban qu’à 23 ans. Alitée alors qu’elle est durement malade, elle commence à dessiner puis décide d’améliorer sa pratique en prenant des cours aux États-Unis d’abord, à l’Alba ensuite. Mariée au poète Yusuf el-Khal, le couple rejoint New York avant de voyager dans le monde entier. D’où une célébration tardive au Liban où sa première exposition date des années 1960. Proche d’un peintre comme Aref al-Rayess, elle choisit l’abstraction comme mode d’expression. « Je me souviens d’un jour où j’allais plus loin que l’image figurative, plus loin que le contour de la figure, l’idée de créer au

dans ce Dossier