L’Union Européenne  (UE) et le Fondation Diane ont organisé un concours dédié aux start-ups écologiques, à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement le 5 juin.

«Nous découvrons de nouvelles idées innovantes – et beaucoup de jeunes esprits brillants – qui démontrent avec créativité comment le business, couplé à l’innovation, peuvent nous aider à adopter un mode de vie respectueux de l’environnement», a déclaré en ouverture Christina Lassen, ambassadrice de l’UE au Liban.

Au terme d’un mois de sélection, huit équipes sont venues présenter leurs projets devant un parterre d’investisseurs potentiels. Parmi les start-ups, des combos ferme bio – agrotourisme, des ébauches de solutions de recyclage ou d’énergies renouvelables mais pas vraiment de surprises ni d’innovations. Par vote du jury, l’équipe de Cubex – un projet de jardinage basé sur l’aquaponie – remporte la compétition et une bourse de 2500 dollars.

De notre coté,  on retiendrra Lili’s Farm, un projet de production de champignons "bios",  qui touche une filière agricole de niche et cherche à avoir un impact environnemental positif.