À 24 ans seulement, Wissam Hariri a remporté la prestigieuse compétition américaine Global Innovation Through Science and Technology (GIST). Sa start-up a gagné avec Sacha, un robot associé à une application smartphone, qui permet d’automatiser la distribution alimentaire en milieu hospitalier.

« Le robot permet d’éliminer le risque d’une erreur humaine, par exemple de donner un mauvais plat à un patient. Sasha scanne le code-barres de chaque plat avant de le livrer », dit Hariri.

Le robot est activé via l’application mobile. Il navigue dans la cuisine pour trouver les plats commandés, puis les apportent dans les chambres. Sur ses deux roues, Sasha peut transporter jusqu’à six plateaux repas et ses deux bras articulés lui permettent de porter et poser.

Le premier prototype de Sasha a été testé durant deux mois au Qatar Cedra Medical Center de Doha. Hariri développe actuellement une nouvelle version de son robot, qui devrait voir le jour fin 2018.

Wassim Hariri est ingénieur en robotique auprès d’une entreprise basée à Berlin qui se spécialise dans les robots destinés au secteur de la logistique, un savoir-faire qu’il veut appliquer au secteur médical.

« Il existe déjà beaucoup de robots dans le secteur médical et ils sont très chers. Mon idée c’était d’adapter les techniques de robotique industrielle qui sont moins coûteuses, en faisant un design adapté au médical », explique Hariri.

Il a en tout cas la confiance de son employeur actuel, qui a investi 50 000 dollars pour l’aider à démarrer le projet. Hariri a participé ensuite à plusieurs compétitions dont l’émission “Stars of Science” au Qatar – où il atteint les semi-finales – et la compétition “Global Innovation Science and Technology (GIST)” où il a remporté la première place avec environ 60 000 dollars à la clé.

À ce stade, Hariri ne cherche pas à lever des fonds supplémentaires pour sa start-up, mais il table sur des précommandes pour lancer la production.