Crédits: White & Case

Le Libanais Marwan Azzi fait partie de la centaine de jeunes professionnels du secteur des fusions-acquisitions aux Etats-Unis, distingués par les “Emerging Leaders Awards 2018”. Ce palmarès est réalisé chaque année par le cabinet d’étude spécialisé M&A Advisor.

L’objectif de cette récompense, décernée à des lauréats de moins de 40 ans, est de « reconnaître et célébrer la réussite des jeunes professionnels de la fusion-acquisition, du financement et du redressement d’entreprises ayant atteint un certain niveau de succès et apporté une contribution notable à leur industrie et leur communauté », explique David Fergusson, président et co-directeur général de M&A Advisor, dans un communiqué publié fin juin pour annoncer la remise des prix le 14 septembre. 

Marwan Azzi est associé au sein du cabinet d’avocats international White & Case, basé à New-York. Il est en charge des opérations de fusion et d’acquisition aux Etats-Unis et à l’étranger, notamment sur les marchés émergents d’Amérique latine. Il représente certains des principaux clients américains et internationaux de White & Case – entreprises et fonds d’investissements - dans leurs opérations décisives.

Après une licence de droit à l’Université Saint-Joseph, Marwan Azzi travaille plusieurs années en Arabie saoudite pour financer la suite de ses études supérieures. "Ces quelques années m'ont permis de mettre de l'argent de côté afin de partir aux Etats-Unis, où j'ambitionnais déjà, à l'époque, de faire carrière", raconte l'avocat au Commerce du Levant. En 2006, il rejoint le master de droit bancaire et financier de l’Université de Boston.

Marwan Azzi a ensuite notamment travaillé durant dix ans pour le cabinet d’avocat Chadbourne & Parke, qui a fusionné en 2017 avec le géant londonien Norton Rose Fullbright.