Il y n’a pas que le faux dollar et la dépréciation stratosphérique de leur monnaie nationale que le Liban et le Zimbabwe ont en commun. Ils font aussi partie du club des pays qui autorisent la vaccination privée et payante pour lutter contre l’épidémie de la Covid-19.

L’initiative la plus importante est celle de Pharmatrade du groupe Malia, qui va importer un million de doses du russe Sputnik V, à raison de 50.000 doses environ chaque deux à trois semaines. La Middle East Airlines, l’Association des banques ont déjà réservé. D’autres PME sont en train de suivre. Elles invitent leurs employés, leurs proches voire n’importe qui à s’inscrire sur leur liste.

Officiellement, il s’agit de pallier aux déficiences de l’État libanais qui n’aurait pas les moyens de payer pour tout le monde. Et, part

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample