AFP

La consommation de produits liés à la volaille est en chute libre. Sur les cinq derniers mois, les professionnels du secteur estiment que les ventes de poulets et de produits dérivés ont baissé en moyenne de 40 à 60 %. Des chiffres étonnamment élevés, alors qu’aucun cas du virus mortel de la grippe aviaire n’a été décelé au Liban et que la viande bien cuite ne présente pas de risque. Les observateurs tentent d€

dans ce Dossier

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample