Elles étaient onze encore en lice. Elles ne sont désormais plus que sept :  Agrytech vient de sélectionner la liste des sept start-up libanaises, spécialisées dans les technologies agricoles, que ce programme d'incubation embarque pour un dernier round. 

MekaPrep, Smart Gourmet, Mothers' Cooking, 209 Lebanese Wine, EasyReady, Startchy et Makanat vont ainsi poursuivre l’aventure six mois supplémentaires.

" Nous étions une cinquantaine à postuler lors du démarrage de ce programme en 2016 . Une vingtaine seulement avait été retenue pour un bootcamp de quatre mois. Désormais seules les plus susceptibles de pérenniser leur business model sont encore en lice", explique Sélim Yasmine, fondateur de 209 Lebanese Wine, qui figure dans la short-list.  

La dernière phase du programme se concentre sur la recherche de financement et la commercialisation à l'international du modèle économique des start-up retenues. 

"Nous avons ainsi rendez-vous à la mi-décembre au Pays-Bas pour rencontrer des acteurs de la logistique qui  pourraient nous aider à dupliquer notre modèle sur le continent européen." Pour 209 Lebanese wine , cela signifie tenter d'atteindre la diaspora libanaise en Europe voire travailler sur une cible de consommateurs ouverts à des régions vinicoles plus exotiques que le Bordelais  ou la Bourgogne. 

Agrytech est une structure d'accompagnement  de start-up du secteur de l'agriculture ou de l'agroalimentaire. Ce programme est doté d'un fonds de 3,3 millions de dollars (sur deux ans), mis en place conjointement par Berytech (à hauteur de 10 % du montant) et l’ambassade des Pays-Bas.  In fine, si la startup trouve un investisseur, Agrytech s'engage à apporter un montant correspondant ("matching capital"). Et ce  jusqu’à 22 000 dollars.