Élie Nasnas, directeur général d’AXA Middle East


Elie Nasnas, directeur général d’AXA Middle East

Quel bilan tirez-vous de l'acitvité d'AXA Middle East en 2017?

La croissance d’AXA Middle East a été très timide cette année. Nous attendons encore les chiffres définitifs du marché, mais nous anticipons qu’elle en sera proche, autour de 3 %. Dans l’ensemble la performance du secteur a été mauvaise, notamment pour la branche automobile. Les autres branches se sont peu développées. Il y a eu une énorme pression sur les renouvellements, engendrant des baisses des prix.

Quelle est votre stratégie d’expansion territoriale au Liban ?

Le marché de l’assurance est assez développé dans la région de Beyrouth et du Mont-Liban. Il l’est moins par exemple dans le Nord, la Békaa ou le Sud, où se trouvent des segments de clientèle encore vierges. Nous essayons aujourd’hui d’éveiller cette population à la culture des assurances avec des produits simples et bon marché. Nous avons notamment lancé début février un produit à destination des petites et moyennes entreprises en partenariat avec la Chambre de commerce, d’industrie et d’ag

dans ce Dossier