Le ralentissement économique a fait baisser les ventes de champagne au Liban de 2,4 % depuis 2012. Associée aux événements festifs, la bulle française est de plus en plus concurrencée par son alter ego italien, le prosecco.