Un article du Dossier

Spécial Champagne

Champagne et prosecco sont désormais dans une concurrence frontale, en particulier sur les premiers prix et les gros volumes. Conséquence : la consommation de bulles françaises recule au profit de l’effervescent italien. Mais les fêtes de fin d’année restent malgré tout un moment privilégié pour déguster un champagne. Au global, les groupes de distribution réalisent entre 50 et 70 % de leur chiffre d’affaires annuel pendant cette période. « C’est un produit de luxe, associé aux célébrations les plus importantes de nos vies », affirme l’un des interviewés dans ce Spécial Champagne. Mais le cantonner à ces apéritifs, même fastueux, à déguster avant la dinde ou entre deux bouchées de mont-blanc serait bien trop réducteur. Il existe tellement de champagnes, qu’on peut envisager d’en déguster certains tout au long d’un repas. Notre chroniqueuse Diana Salamé, œnologue-conseil de nombreuses propriétés vinicoles libanaises, a dégusté une bonne partie des marques disponibles au Liban, n’en retenant que la fine fleur. En tout, 15 bouteilles choisies pour vous donner envie de diversifier vos bulles.

dans ce Dossier