BLANC

Domaine Pignier, A la Percenette, Chardonnay 2014, Côtes du Jura

« Étrange, mon cher Watson. » Non, on n’a pas trop regardé Netflix. En fait, on s’est laissé surprendre par ce chardonnay du Jura dont le punch et la minéralité concurrencent les Bourgogne. Vieille propriété familiale, Pignier ne jure que par la culture en biodynamie : le domaine est labélisé Demeter depuis 2003. Élevé en fûts (douze mois), ce vin la joue très fleurs blanches, agrémentant ces notes de pêches d’une touche de noisette. D’une bonne fraîcheur, la bouche révèle des notes d’amandes et d’agrumes. Le tout enrobé par des saveurs mielleuses, légèrement toastées. Un défi aux amateurs de bourgogne : essayez-le à l’aveugle. On vous parie (une bouteille) que vous ne saurez pas repérer le jurassien ! 46 dollars.

ROUGE

La Gascogne d’Alain Brumont, Merlot-Tannat 2016, Côte de Gascogne

Quand Alain Brumont fait du vin, il ne le fait jamais à moitié. Célèbre pour son Château Montus (on adore), ce grand défenseur du cépage tannat et du terroir de la Gascogne le propose ici avec un assemblage plus simple avec du merlot. Nez franc du collier, bouquet de fruits rouges bien mûrs et de rhubarbe : c’est net et très bien gaulé. Merlot oblige, l’attaque est d’une belle finesse puis cède face à la puissance du tannat en fin de goulée. Un vin moderne, d’une belle harmonie, que l’évident rapport qualité/prix donne envie de transformer en favori quotidien. 17,34 dollars.

ROUGE

Clos des capucins, Fiona Beeston’s Perfectly Drinkable, Chinon 2015

Anglaise, ayant fait ses études scolaires à Beyrouth, Fiona Beeston a d’abord chroniqué en France les vins avant d’acquérir 1,5 hectare à Chinon, où depuis 2011 elle cultive en biodynamie. Perfectly Drinkable parie sur le cabernet franc. Du coup, c’est un bouquet d’épices, notamment de poivre vert, qui vous tombe dessus quand vous mettez le museau dedans. À mille lieues des “cabernet confitures”, ce capucin matois se targue même d’une structure herbacée que de fins tanins respectent et équilibrent. Au palais, il est nuancé et juteux. Une très belle réussite, dans un style sans maquillage, pour un vin tendre et friand. Sans conteste, un joli coup de cœur. 33,35 dollars.

Disponible chez La Cave de Joël Robuchon.