Ouvert fin décembre, Snoubar est une nouvelle boulangerie libanaise située dans l’enceinte du centre commercial des Souks de Beirut. « Il n’y a pas de concurrent sur ce segment de prix dans le quartier. Nous misons sur la clientèle des employées des bureaux, banques et autres commerces, mais aussi sur les habitants des immeubles alentour qui n’ont pas de boulangerie de proximité », explique Karim Tawil, copropriétaire. Snoubar, qui reprend le local de feu Y par Yabani, s’affiche en adresse snacking en proposant notamment manakiche, kaak, salades, soupes et sandwiches. Comptez 10 000 livres libanaises par personne. Les recettes traditionnelles comme le lahmé bi ajiné ou le taouk ont été modernisées pour y introduire de nouveaux ingrédients comme le kale ou le pesto. Si Snoubar mise sur les ventes à emporter et les livraisons, la boulangerie offre malgré tout une salle pouvant accueillir 35 personnes assises et une terrasse de 40 personnes. Karim Tawil et ses partenaires, qui possèdent par ailleurs le café Dardachat sur la corniche, ont investi environ 200 000 dollars dans ce nouveau projet.