Les fabricants de produits métalliques paient aujourd’hui le prix de leur dépendance au secteur du bâtiment et travaux publics (BTP) développée après la guerre.

Dans les pays industrialisés, l’état de santé de l’industrie des métaux donne le pouls général de l’économie, ses produits étant utilisés dans de nombreux secteurs, de l’industrie navale à l’automobile, en passant par l’électroménager. Au Liban, il est surtout le reflet de la condition d’un grand secteur : le bâtiment et travaux publics (BTP).

Officiellement, le ministère de l’Industrie recense 215 producteurs de métaux de base et plus de 770 usines de produits métalliques et électriques. Mais en réalité la production nationale de métaux bruts est très faible, par manque de matières premières, de compétitivité et d’une filière de recyclage des déchets métalliques. Quelques ac

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample