Vous n'avez pas encore de compte ?
À travers la création d'un compte unique, vous aurez accès à tous nos services.
Je m'inscris
TOUTES LES PUBLICATIONS
Médias et pub
08.08.2019

Sortie de la seconde série arabe de Netflix, Dollar

02.08.2019

Dépenses publicitaires : -37,5 % en juin

02.08.2019

Nida’ al-watan, le pari d’un nouveau quotidien proche du 14 Mars

05.07.2019

AlHudood fait son apparition dans les kiosques libanais

05.07.2019

Dépenses publicitaires : 5,7 % en mai

07.06.2019

Dépenses publicitaires : -12,3 % en avril

03.05.2019

Procès LBCI-FL : Pierre el-Daher remporte une première victoire

03.05.2019

Dépenses publicitaires : -2 % en mars

11.04.2019

Pikasso absorbe le parc publicitaire de son concurrent au Sénégal

29.03.2019

Dépenses publicitaires : -7 % en février

29.03.2019

Sept millions de dollars de recettes pour le cinéma libanais en 2018

01.03.2019

Dépenses publicitaires : -5,7 % en janvier

01.03.2019

Le mensuel Femme Magazine suspend sa parution

01.02.2019

Al-Mustaqbal abandonne le papier

28.12.2018

Dépenses publicitaires : -0,6 % en novembre

28.12.2018

Sale temps pour la liberté de la presse

28.12.2018

Michel Helou : « Une levée de fonds nécessaire pour assurer une transition du modèle économique »

03.12.2018

De nouveaux investisseurs pour Al-Hayat

30.11.2018

Yomkom, nouvelle plate-forme d’actu pour les ados

30.11.2018

Capharnaüm n° 1 dans les salles libanaises en 2018

30.11.2018

L’industrie du podcast arabe en chantier

30.11.2018

Dépenses publicitaires : +6,9 % en octobre

02.11.2018

Presse : les raisons d’une crise très libanaise

02.11.2018

Disparition du journaliste Antoine Sfeir

02.11.2018

La série TV “al-Hayba” s’installe sur Netflix

02.11.2018

Dépenses publicitaires : -2,5 % en septembre

28.09.2018

Dépenses publicitaires : -6,6 % en août

28.09.2018

Stéphane Bazan : « Le Liban, un terreau fertile pour les “fake news” »

31.08.2018

Daraj, un média panarabe atypique

03.08.2018

Dépenses publicitaires : -17,5 % en juin

03.08.2018

Fermeture d’al-Hayat à Beyrouth: la « fin d’un symbole »